30 janv., 2013

Selon une récente étude menée par Progress Software, la mobilité génère une fracture applicative dans les systèmes d’information des entreprises

Malgré la demande des collaborateurs, les problèmes de sécurité et de coût amènent les entreprises à retarder la mise en place de stratégies de mobilité.

 “La Fracture applicative”

L'étude de Vanson Bourne, menée entre décembre 2012 et janvier 2013, révèle que 95% des 600 entreprises interrogées recensent des collaborateurs qui utilisent des applications sur leurs mobiles personnels dans le cadre de leur travail, convaincus que les technologies mobiles leur permettront d'améliorer leurs résultats commerciaux. En fait, 92% des sondés estiment que l'adoption d'applications mobiles permettra non seulement de donner à leur entreprise un avantage concurrentiel certain, mais également que le fait de ne pas le faire les mettrait en position désavantageuse. En dépit de la prolifération des Smartphones, de la large utilisation des nouvelles applications, et de la conviction que les technologies mobiles seront bénéfiques pour les entreprises, elles ne sont qu'un peu plus du quart (29%) a avoir déjà commencé à développer leur projet de mobilité, même si 42% d'entre elles envisagent de le faire dans l'année à venir. En outre, si environ la moitié (51%) des entreprises échange des informations avec leurs employés par l'intermédiaire d'applications mobiles, elles ne sont que 45% à en faire de même avec leurs clients. Au moment où la plupart des entreprises se préparent à s’attaquer à ladite "fracture applicative", elles doivent faire face à certains écueils. Selon l'étude, les risques perçus lors la mise en œuvre de stratégies de mobilité sont par ordre d'importance la sécurité (54%), les investissements supplémentaires requis (48%), et la nécessité d'un support en continu (47%).

En outre, plus de la moitié (56%) des entreprises sont conscientes de ne pas disposer des compétences nécessaires pour développer leurs propres applications et pour en gérer les interfaces sur une multitude d'appareils et de plateformes.

Adoption des technologies mobiles et prise de conscience de leurs atouts

Plus de 90% des personnes interrogées estiment que les systèmes d'exploitation mobiles comme iOS et Android deviendront bientôt prépondérants par rapport à ceux des micro-ordinateurs classiques.

L'étude montre également que 95% des entreprises s'attendent à ce que ce besoin accru de mobilité conduise à une plus grande adoption des outils de collaboration, comme la gestion documentaire et les applications de gestion de l'expérience client qui stimulent la productivité et les ventes. En outre, il y a un large consensus pour considérer que les technologies mobiles peuvent améliorer le niveau global d’activité. 90% des sondés considèrent que la mise en œuvre d'applications mobiles contextuelles au sein de leur activité leur apportera de nouvelles opportunités d'affaires.

Quels sont les freins ?

Il semblerait que les entreprises estiment que l'adaptation des applications d'entreprise existantes aux appareils mobiles serait trop complexe, dans la mesure où seuls 15% des sondés pensent que l'ensemble de leur portefeuille de logiciels pourrait facilement être transposé. De ce fait, 62% des personnes interrogées préféreraient sous-traiter le développement de leurs applications mobiles à un prestataire extérieur spécialisé et reconnu, contre 38% qui préféreraient les faire réaliser en interne en exploitant une plateforme dédiée au développement d'applications mobiles. Près des deux tiers des sondés considèrent en outre qu'à l'avenir, il serait utile de disposer d'un accès mobile aux applications stratégiques telles que le CRM et l’ERP.

Graham Opie, directeur du cabinet Vanson Bourne, indique : Notre étude montre que les entreprises sont en train d'adopter largement les concepts de mobilité, mais qu'elles y voient encore des risques importants. Il y a de nombreux obstacles à surmonter pour rendre les applications existantes compatibles en mobilité, d'autant plus que la plupart d'entre elles n'ont pas été conçues pour permettre un accès facile aux appareils mobiles. C'est ce qui explique que la plupart des personnes interrogées vont chercher à combler leur "fracture applicative" en s'appuyant sur des prestataires externes ou sur des plateformes logicielles pour les aider à concevoir, développer et mettre en œuvre facilement les solutions mobiles qu'elles entendent proposer à leurs clients, collaborateurs et partenaires.”

John Goodson, vice-président en charge des produits chez Progress Software, ajoute : “Il est indiscutable que le fait de fournir aux collaborateurs la possibilité de travailler avec leurs mobiles permet d'accroître la productivité de l'entreprise et d’enrichir l'interactivité. Dans leurs efforts pour améliorer leur efficacité opérationnelle, les entreprises doivent pouvoir compter sur des environnements de confiance qui leur fournissent la sécurité et le contrôle auxquels elles sont habituées, tout en leur permettant de développer facilement des applications fonctionnant avec les principaux systèmes d'exploitation mobiles.”

Références :

Whitepaper de Forrester Research : Design Mobile Apps From The Outside In (conception d'applications mobiles depuis zéro)

Blogbost : 5 reasons customers want mobility (5 raisons pour lesquelles les clients demandent plus de mobilité)

A propos de cette étude

Progress Software a demandé à Vanson Bourne, cabinet d'étude de marché indépendant spécialisé dans la technologie, d'effectuer l'enquête sur laquelle ce rapport est basé. 600 interviews ont été menées entre décembre 2012 et janvier 2013 auprès de décisionnaires et cadres dirigeants dans les secteurs suivants ; services financiers, fabrication, grande distribution et chaîne logistique. Et dans les secteurs suivants ; Etats-Unis, Royaume-Uni, France, Allemagne, Benelux, Scandinavie, Russie, Singapour et Brésil. Les résultats présentés dans ce communiqué de presse sont basés sur l'échantillon global complet.

A propos de Progress Software Corporation

Progress Software Corporation (NASDAQ : PRGS) simplifie le développement, le déploiement et la gestion des applications métiers sur site ou en environnement Cloud, sur tout type de plateforme et de périphérique, en minimisant la complexité et le TCO (coût total de possession). Pour contacter Progress, visitez le site www.progress.com ou composez le +1-781-280-4000 .

Suivez Progress Software sur Twitter : @ProgressSW_FR

Contacts presse
Waggener Edstrom Progress Software France

Rémi Brossard
rbrossard@waggeneredstrom.com
Tél : +01 41 03 30 83

Anthony Courtat
acourtat@waggeneredstrom.com
Tel : +01 41 03 30 94

Share this press release: