7 juin, 2016

Transformation digitale : les entreprises doivent voir au-delà de la technologie

Par Vassil Terziev, Directeur de l’innovation chez Progress



Toutes les entreprises s’efforcent aujourd’hui de s’adapter pour profiter des opportunités offertes par la nouvelle dynamique digitale. Elles aspirent aux mêmes finalités : exploiter au mieux leurs systèmes, leurs outils et leurs processus pour gagner en efficacité, faire des économies et avoir l’avantage face à la concurrence. Mais comment s’y prendre. Il y a aujourd’hui plusieurs critères fondamentaux qu’elles devraient considérer alors qu’elles se lancent dans la course à la digitalisation.

 Identifier les objectifs pour atteindre son but

Beaucoup d’entreprises se lancent dans des projets de transformation digitale sans savoir ce qu’elles peuvent en attendre, espérant que des bénéfices en découleront naturellement. C’est le moyen le plus sûr de ne pas réussir pleinement son projet. Si le temps consacré à la définition et l’étude des objectifs est trop court, les entreprises courent le risque d’adopter une stratégie digitale qui ne répondra que peu aux besoins.

Typiquement, les questions soulevées par les entreprises sont les mêmes : cherchons-nous à mettre à jour une application existante ou à en créer une nouvelle ? Avons-nous besoin d’une plate-forme ou d’un outil de développement d’applications ? Quels sont concrètement nos besoins en matière de données ? Le déploiement s’effectuera-t-il en local ou dans le Cloud ?

Or, il vaut mieux aborder le problème sous un autre angle, en se questionnant plutôt sur l’impact et les résultats : comment faire pour que cette transformation ait l’impact escompté pour notre activité ? Pourra-t-on établir une corrélation entre cette transformation et les résultats commerciaux, ou faut-il s’y mettre sans attendre de retombées positives pour notre activité ?

En finir avec les silos… enfin !

L’ensemble de l’entreprise doit être en phase – la stratégie, les collaborateurs, les technologies et la mise en œuvre des nouveautés. Il faut alors se questionner afin d’identifier les bonnes personnes pour mener à bien cette transformation, les évolutions technologiques à mener pour atteindre les objectifs et savoir si les services en interne sont en phase avec la stratégie de mise en œuvre. Les entreprises ont tendance à appréhender les efforts en silos, alors que cette approche ne donne jamais de bons résultats. La transformation est un effort collectif qui appelle une grande collaboration entre les services, faute de quoi le résultat sera décevant. Il faut oser. Sortir de sa zone de confort produira de bien meilleurs résultats. Les entreprises de demain devront créer des synergies en interne en favorisant la collaboration entre services.

Ne pas négliger la culture d’entreprise

Il est primordial de motiver les troupes, de prendre en compte l’impact d’une transformation digitale sur la culture d’entreprise et de savoir en quoi elle peut être positive pour les salariés.  Impliquer et écouter les équipes pour créer un sentiment d’appartenance fort augmente les chances de réussir sa transformation digitale. Cette étape est malheureusement trop souvent ignorée, engendrant beaucoup de frustration pour les collaborateurs qui ne voient pas l’intérêt de la démarche.

Sans évolution des comportements, un système ou une technologie innovante ne peut pas donner de résultat positif. Pour réussir, il faut se préparer au changement et revoir les modes opératoires. De nombreuses entreprises essaient de changer, mais sans succès car les collaborateurs ne suivent pas, continuant à faire comme avant. Or seul un changement de comportement permet de changer la donne. Il convient également d’adopter une approche structurée pour combler le fossé entre le présent et l’avenir tout en mobilisant les effectifs.

Faire évoluer les mentalités en interne pour mettre l’accent sur le digital devient une nécessité. Ainsi, les salariés doivent être convaincus et comprendre la stratégie mise en œuvre pour qu’ils soient sensibilisés et prêts à changer leurs habitudes.. Pour se muscler, un sportif doit souffrir. Et plus il vise un haut niveau, plus il doit se muscler. Moralité, il ne faut jamais se contenter d’une situation médiocre et bancale simplement par crainte de la difficulté. Il est impératif de faire comprendre aux salariés que le changement commence à leur niveau. S’ils sont motivés à l’idée d’un effort collectif, chacun pense généralement que le changement commence… chez le voisin.

 

Trouver les bons partenaires et solutions technologiques

La plupart des entreprises commencent par rechercher la solution technologique la plus adaptée, ce qui est une erreur. En effet, aucune solution n’est parfaite, malheureusement. Tout comme un traitement de texte ne suffit pas pour gagner un Prix Nobel de littérature, aucune technologie aussi perfectionnée soit-elle ne fera de miracle dans une entreprise. Il ne faut pas chercher à aller trop vite et d’abord cerner les défis à relever, définir les objectifs, les lignes directrices puis choisir le chemin à suivre.

N’oublions pas qu’une transformation digitale ne consiste pas à implémenter une nouvelle technologie ni à s’occuper pour passer le temps, mais à tirer parti d’une technologie qui induira de nouveaux comportements, essentiels pour libérer des forces nouvelles au sein de l’entreprise. Une telle mutation permet ainsi de rassembler les personnes entre elles, d’une manière inédite afin de créer une synergie de tous ces talents mais également de se rapprocher autrement des clients et des partenaires.

 


Share this press release: